Qui suis-je ?

 

Pour ceux qui recherchent une présentation plus… conventionnelle, je vous invite à descendre un peu plus bas. Mais c’est dommage, vous risquez de passer à côté de l’essentiel… 😉

 

Qui suis-je ? Vaste sujet que je n’ai pas fini d’explorer  :o)…

Une fille de la Lumière, venue des étoiles, reliée au Ciel et à la Terre, amoureuse de la Vie et sa puissance de transformation,

Une mutante mystérieuse dans un gai rire profond – et je ris à pleines dents ;-),

Une femme libre, sensible à la Nature et ses énergies subtiles, qui a choisi d’être heureuse quoi qu’il arrive,

Une humaine passionnée par l’épanouissement humain et la spiritualité, convaincue depuis longtemps que toute vie quelque soit sa forme est sacrée, que la transformation de notre société passera par l’émancipation intérieure de chacun, qui a apprivoisé ses ombres pour mieux danser avec !

Je suis ce que je suis, So Ham[1], en chemin de croissance intérieure, riche de tout ce que j’ai appris et de tout ce que je ne sais pas… Je ne détiens aucune vérité excepté celle que je vis.

Le nom que mon âme a choisi est Myriam, très ancien prénom dont les racines plongent loin dans le temps… Une racine serait l’égyptienne Meryth-Yemeÿ, “Amante de la Lumière” :-). Une autre serait hébraïque, “la voyante” ou du verbe hébreu leharim “élever (sous entendu son âme vers Dieu)”… Mon âme a choisi de naître dans ce monde le jour de la St Amour selon le calendrier catholique… dans la proche banlieue de Lyon, Lugdunum – la ville du dieu Lug – Dieu de la Lumière, selon plusieurs sources nommé le Polytechnicien par les Celtes, et Dieu de la synthèse, fils de la lumière et des ténèbres… Si avec tous ces signes, je n’ai pas compris le message 😉 !!!

Tout commence par une promesse !

La promesse que je me suis faite au passage crucial, celui de la montée à la conscience de l’insupportable et l’indicible, a été d’accepter, de dire « oui » à tout ce qui allait me traverser à nouveau, les sensations et les émotions. Mais que de cette émancipation de mon être profond, accouchée dans la douleur, je fasse du bon, du bien, que cela devienne une œuvre lumineuse. Que ces parts d’ombre de mon histoire emmagasinées dans tous mes corps soient transcendées en lumière, au service de la vie pour moi-même et de ceux qui m’entourent.

La Vie me sert de vivre une autre promesse : …

LIRE PLUS...

celle de témoigner de mon cheminement pour donner à voir les myriades de possibles que notre organisme – corps, âme et esprit – recèlent, le miracle de la vie en nous. La vie est une expérience à vivre.

Après 9 ans de psychanalyse jungienne entre 2002 et 2011, tout ce que je savais avec ma tête ne m’avait pas permis de me libérer en profondeur. C’est en allant à la rencontre et à l’écoute de la vie en mouvement en moi, à l’écoute de cette part de moi bloquée, que j’ai appris et compris ce que cela avait à me révéler, qui n’a pas pu passer par mon mental.

Je reviens de loin, ayant frôlé le voile à plusieurs reprises. Je porte en moi une rage de vivre chevillée au corps. Hyperactive à l’énergie de vie débordante, ayant appris à me couper de mon hypersensibilité pour être avec les autres, ne sachant que faire de mes larmes, de ma colère et de toutes les sensations qui pouvaient me traverser, prise dans les filets de la peur et de croyances erronées, j’avais camouflé, dès ma jeunesse, un mal-être intérieur profond par une surenchère de « faire » au service d’une transformation de notre société vers un mieux vivre ensemble, dans des environnements souvent dysfonctionnants. Ce mode de vie en survie m’a conduit, fin 2013, à un burn-out sévère et une aggravation spectaculaire de la myopathie dont je suis atteinte depuis l’âge de 17 ans, avec un pronostic de vitalité amoindrie et un fauteuil roulant assuré selon les spécialistes.

Pour retrouver mon élan vital et mon essence profonde, j’ai choisi toutes les voies thérapeutiques et de transformation intérieure en lien avec mon ressenti, l’intelligence du corps, les énergies, la poursuite de mon exploration spirituelle et la nature. De ce choc initiatique, je sors humblement grandie, remplie de gratitude – marchant sans canne depuis le printemps 2017, plus vivante que jamais, plus respectueuse de mon bien-être, plus consciente et plus apaisée avec moi-même, mon histoire et avec le monde.

Je suis aujourd’hui sur un chemin de résilience et de régénération profond de mon organisme et de tout mon être profond.  Les aléas de santé que j’ai connus m’ont conduit à ralentir, à changer radicalement d’alimentation, de mode de vie, à apprendre à prendre soin de moi sur tous les plans, à approfondir le lien intrinsèque entre le corps, le cœur et l’esprit, à poursuivre la connaissance de moi-même en profondeur pour guérir les maux imprimés dans le corps et me libérer de mémoires émotionnelles issues de traumatismes violents, par des soins et des mots posés en conscience avec des approches naturelles.

Dans ce voyage intérieur, la seule issue pour avancer a été de re-tisser les liens avec mon corps cabossé pour en faire un allié, en douceur, avec lenteur et délicatesse avec cet endroit en moi, mon mental qui avait créé à un moment donné une forteresse par la sidération et la dissociation pour survivre face à l’insupportable qui aurait pu me tuer. Cette alliance avec mon corps m’a ouvert la porte à toute la puissance de la Vie, à Sa capacité de régénération dès lors que Son énergie circule à nouveau librement. Il m’a montré la voie du guérir – gai rire 🙂 – en profondeur pour retrouver la parole, ma voix. Mon chemin est comme une réconciliation avec ce corps, cette mère-veille  – mon temple intérieur, avec mon féminin et mon masculin sacrés, entre l’intelligence cognitive, l’intelligence corporelle, émotionnelle et l’intelligence du cœur.

En retrouvant ma voix – parole, j’ai retrouvé ma voie – chemin de vie. Je me reconnecte avec tout ce qui a toujours été là en moi depuis mon enfance, enrichi de ce que mon vécu m’a appris : les dons que la Vie a déposé en moi d’intuition, de canalisation, de clair-senti, de claire-voyance, d’ouverture aux énergies de lumière qui nous entoure et de communication avec les esprits de la Nature…

Ce chemin est avant tout un enseignement, une leçon d’humilité, d’écoute intérieure et de respect de moi-même. Il m’a fait avancer aussi vers une autre façon d’être en relation avec ce qui vit en moi, les parts d’ombre et les parts de lumière, avec ceux qui m’entourent, avec le monde, de pousser plus loin la quête de l’essentiel, une quête spirituelle qui m’a toujours habitée, de ma place dans la ronde de la Vie, avec tout ce qui vit autour de moi, à savoir contempler différemment le vivant, les vivants, à savourer chaque instant avec encore plus de délice.

Mon chemin est fécond de plein de belles choses. Sur mon chemin de cabosses, j’ai vécu des moments lumineux et des rencontres inspirantes que j’ai choisi de préserver pour me nourrir en profondeur. Il sera encore fécond. La Vie m’a invitée à regarder ce qui est juste et bon pour moi aujourd’hui, avec tout ce qui est là et tout ce que je suis.  Elle m’a invitée aussi à savoir lâcher, couper les morceaux morts ou abîmés en moi, pour donner plus de fruits encore, d’autres différents de ceux que j’avais imaginés, mais du bon fruit pétri d’humanité. Je suis ce que je suis à cause et grâce à tout ce vécu.

J’ai de la chance de vivre ce que je vis, d’être ce que je suis, là où je suis. Peu importe où je serai demain, ce qui arrivera, la vie c’est maintenant. Et je porte en moi la force intérieure et la volonté invincible de la Vie. La Vie est là, bouillonnante, lumineuse en moi, me donne un souffle encore plus puissant. Oui, je marche lentement et de mieux en mieux, avec un désir ardent de vivre tout ce qu’il y a à vivre pleinement, d’aimer, de prendre ma place sur cette Terre, faire entendre ma voix, agir à ma façon en respectant les limites qui sont les miennes aujourd’hui pour un monde plus humain et plus juste. Car c’est possible !

Je poursuis donc ma route en humanité, en préservant farouchement les espaces de silence et de ressourcement que je me suis reconstruit, ces espaces de liens avec la vraie vie, avec toutes mes relations dans tous les règnes, en continuant de donner ce qu’il y a de meilleur en moi et de recevoir ce que les autres ont de meilleur en eux, de cultiver cette attention au quotidien de la vie, ses petits bouts de vivant, les souffles, les milliers de petits signes de vitalité, de lumière, d’espérance dans les mains tendues, dans les poings levés, dans les sourires et les éclats de joie, dans les pleurs et les colères, dans les petits détails qui font nos vies, dans tous les petits actes posés qui font de grandes actions au bout du compte.

La Vie m’a fait sentir par toutes les cellules de mon corps qu’Elle est éternelle. Le contraire de la mort n’est pas la vie. Le contraire de la mort est la naissance. Notre organisme vit ce processus en permanence. Tout notre être est invité à vivre cette expérience profonde de naissances à soi, en traversant les passages étroits et inconfortables de notre chrysalide de croyances erronées. La Vie fait l’expérience de la vie à travers chacun des êtres vivants. Alors j’ose pleinement lui redire un immense OUI, d’incarner ce qu’Elle est, de goûter l’aventure, avec une folle envie d’être et de vivre encore plus en harmonie et en cohérence avec ce que je ressens et ce pour quoi je vis sans complaisance et sans violence. Je veux honorer cet élan intérieur, cet En-Vie qui m’invite à redonner ce qui m’a été donné pour prendre soin, accompagner et transmettre.

Eveilleuse d’âme, passerelle entre le visible et l’invisible, facilitatrice de liens entre la Nature en nous et la Nature tout autour de nous, je propose un chemin vers soi, son essence profonde pour devenir ce que l’on est vraiment, être libre et en paix, s’ouvrir aux myriades de possibles que notre être recèle et soutenir le miracle de la vie en chacun… afin de se relier au monde avec harmonie et confiance et apporter sa part de colibri au service de la Vie.

 

[1] Le mantra « so’ham » qui signifie « Je suis Lui », c’est-à-dire Brahman, est le mantra du HAMSA, l’oiseau migrateur (nom de l’oiseau de Brahman). Cette formule exprime que l’être individuel, l’âme individuelle prend conscience qu’elle est l’ étincelle de quelque chose d’infiniment plus grand. Le souffle met en relation la conscience individuelle et la conscience cosmique… Cf. www.centre-yoga-et-bien-etre.com

Myriam MARCET - mai 2020
” J’aime la vie pour elle-même. Pour moi, la vie n’est pas une courte chandelle, mais un flambeau splendide dont je suis actuellement le porteur et que je veux faire briller le plus possible avant de le transmettre aux générations à venir. “
Georges Bernard Shaw
Nature magique

Mes Formations

 

Ma première école est celle de la Vie. Elle est ma source, mon inspiration, ma plus grande enseignante.

Et…

Un parcours d’expériences riches et variées de 25 ans dans l’accompagnement et la relation d’aide auprès d’organisations et d’individus

dont 20 ans dans l’ingénierie et la mise en œuvre de formations et de programmes d’actions d’éducation populaire, socioéducatives, et de politiques publiques de développement territorial en milieu urbain fragilisé,

et 15 ans à la direction de services et d’associations…au sein de collectivités, d’associations et d’ONG en France, en Inde, au Pakistan et au Cambodge,

et des formations et transmissions initiatiques issues de diverses traditions et approches… :

 

  • Psychanalyste Humaniste et Initiatique – Formation en cours (2020) – Institut de Psychanalyse Humaniste et Initiatique
  • Soins bio-énergétiques / radiesthésie / magnétisme et communication avec les esprits de la Nature (2017 – 2019)  S. DUTRUEL
  • Initiation à la gestion du stress par la méditation Mindfulness – MBSR (2019) K. AVRILLON
  • Certificat de Praticienne en Focusing de la relation intérieure (2015 – 2019)  Institut d’Auto-accompagnement guidé en Pleine Présence
  • Certificat de compétences de citoyen de sécurité civile – PSC1 (2018)  Croix-Rouge Française
  • Certificat d’Application Clinique de la Médecine Fonctionnelle   (2017)  – Institut de Médecine Fonctionnelle
  • Diplôme de Conseillère de santé en Naturopathie spécialisée en Ayurvéda [2] (2015 – 2017)  –  Académie Européenne des Médecines Naturelles
  • Certificat Universitaire de Coaching Métanature (2017)  Université de Cergy Pontoise
  • Certificat de Praticienne de Techniques Psycho – Corporelles liées à l’accompagnement personnel (2016)   Sattva Santé / M. MARVIN
  • Formation au théâtre introspectif [3] (2016) – Compagnie NAJE
  • Certificat de Conseillère en Fleurs de Bach (niveaux I et II) (2014 – 2015)   Centre Les Harmoniques
  • Certificat de Praticienne Reiki Usui (3ème degré) (2014 – 2016)  M. MARTINEZ (Maître Enseignante Reiki)
  • Certificat « Découverte de l’Analyse Transactionnelle : cours 101 » (2013)Institut Rhônalpin d’Analyse Transactionnelle et Approches Pluridisciplinaires
  • DESS Sociologie appliquée au Développement Local, mémoire spécialisé en sociologie des organisations / systèmes (2003) – Université Lyon III

 

Afin de garantir le professionnalisme de ma posture de thérapeute et de ma démarche d’accompagnement, et parce que vous méritez le meilleur de moi-même,  je suis supervisée régulièrement par des pairs professionnels et je poursuis ma formation en continue et mes initiations chaque année.

[2] Médecine traditionnelle indienne

[3] Issu de la méthode Augusto Boal