Saviez vous que la vocation de l’être humain est d’être heureux ?

Nous portons en nous toutes les  ressources. Mais nous ignorons beaucoup de notre puissance intérieure, celle de la vie en nous, et de ses capacités de régénération physique et psychique, de croissance intérieure.

Selon l’Ayurvéda, nous sommes tous liés car nous vivons tous dans cet univers. L’être humain est une composante de l’Univers, une manifestation de formes de vie parmi d’autres. Le macro-cosmos, tout le vivant qui nous entoure, est le reflet du micro-cosmos qui est notre corps. La maladie est considérée comme la conséquence d’erreurs alimentaires, d’une mauvaise compréhension de soi et du monde, ainsi qu’une disharmonie entre le corps et l’esprit. Aussi il est nécessaire que l’être humain reste en lien étroit avec les lois de la nature et du cosmos pour rester en bonne santé et conduire sa vie (philosophie issue des textes védiques).

Ainsi cheminer sereinement dans la vie et préserver une bonne santé demande de prendre en considération toutes les dimensions physiques et subtiles de l’être. Cela demande parfois l’accompagnement d’un tiers professionnel avec qui un lien de confiance peut se tisser et qui respecte notre chemin, notre rythme, nos choix… pour apprendre à nous nourrir autrement, physiquement et émotionnellement, faciliter la digestion de notre nourriture physique et de nos expériences, nous libérer des mémoires sclérosantes emmagasinées dans tous nos corps et énergies pour grandir en humanité, et nous relier à notre Essen-ciel, notre âme et au plus grand que nous.

La connaissance de nous-même, de notre histoire, de nos mécanismes de survie, de nos croyances limitantes est indispensable pour aller vers un mieux être intérieur et extérieur, pour désarmorcer en amont les “bombes antipersonnelles” intérieures susceptibles d’exploser à tout moment, pour re-décider notre chemin de vie, faire nos propres choix – et non ceux attendus par ceux qui nous entourent -, pour prendre notre place dans la ronde de la vie et l’honorer pleinement.

Pour ce chemin, notre corps est notre meilleur guide. Notre mental peut rester aveugle à ce qui est là et ce dont nous avons besoin. Nous ne pouvons pas être conscient de notre inconscient uniquement par le biais de notre mental. En revanche, le corps ne ment jamais. Il sait et garde une mémoire profonde de notre vécu, celui hérité des générations qui nous ont précédés, et de manière subtile, de nos vies antérieures. Le corps est le messager de nos mouvements intérieurs. Il est notre véhicule et notre boussole qui nous indique ce qui est juste et bon pour nous. Notre corps cherche l’équilibre à chaque instant. Tout ce qui ne s’exprime pas en conscience s’imprime dans le corps d’une façon ou d’une autre, comme une empreinte. Les mots non dits deviennent des maux, parfois sur plusieurs générations. Des chercheurs reconnus en neurosciences et en épigénétique montrent que tous nos états d’âme quels qu’ils soient jouent un rôle majeur dans notre chimie intérieure, l’oxygénation de nos cellules et le  fonctionnement de notre métabolisme et de notre ADN. Et par conséquent, sur notre santé et notre bien-être ! Selon Thierry Janssens, la maladie n’est finalement que la manifestation d’une tentative du corps physique à lutter contre un déséquilibre souvent profond, émotionnel et énergétique. C’est là, dans cet espace de chair, incarné, que la Vie nous invite à écouter, regarder ce qui vit en nous, les émotions, les blocages, les mémoires sclérosantes avec notre intuition – cœur, en mettant notre tête au service de notre cœur afin de mettre des mots sur ce qui est là, vivant, parfois meurtri, blessé et ainsi le libérer.

Je ne guéris pas. Je prends soin – un des sens premiers de thérapeute est “être serviteur, au service, prendre soin de l’être”. La nature, elle, est guérisseuse. Elle est en nous et nous sommes la Nature.

L’enjeu n’est pas de supprimer tous les aléas de votre vie mais de donner à votre être dans sa globalité – physique, psycho-émotionnel, énergétique et spirituel – toutes les capacités de faire face à ces aléas, se préserver et se régénérer, et de déployer votre plein potentiel pour briller de mille feux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.